Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraitsAnnuaire
22
082009

Photo mystère des explorateurs

La photo mystère ! Chaque semaine une photo mystère différente ! la réponse : 7 jours après la publication. Explorateurs ! Proposez, vous aussi, vos photos mystères ! Objectif : la photo mystère quotidienne !

Photo du jour

Licence : CC-BY-SA

  • Hypothèse anonyme

    des canots de sauvetage

  • Hypothèse de b_b

    Même réponse, des radeaux de sauvetage (aussi nommés BIP de survie). A noter que Alain Bombard à fait beaucoup pour la promotion de ce type de radeaux gonflables.

Dévoiler Cacher Solution du mystère

Auteur de la photo (et lien) : Antony

Il s’agit de la photo de 3 "bombards", des radeau de sauvetages mis au point par le médecin Alain Bombard ( voir sa fiche sur wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_... ).

Ces radeaux se gonflent automatiquement et contiennent un kit de matériel de survie ( éponge pour récupérer la condensation (et la boire), ligne de pêche, filtres à plancton, fusées de détresse,... (plus de détails ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Radeau... ).

Extrait de l’article de Wikipédia sur Alain Bombard (sous licence CC-By-Sa, voir lien plus haut) :

Bombard dans ses œuvres, avance deux importantes thèses concernant la survie humaine en mer.

Premièrement, il prouve, par son expérience dans l’océan Atlantique, qu’il est possible à un naufragé de survivre pendant un certain temps en mer sans eau potable ni aucune provision.

Deuxièmement, il estime que l’une des principales causes de décès de naufragés n’est pas la faim ou la soif, mais la terreur et le désespoir. Il fonde sa thèse sur les naufrages tels que celui du Titanic, où certaines personnes sont mortes ou sont devenues folles même si elles avaient trouvé refuge dans les canots de sauvetage, mais aucun des enfants qui se sont retrouvés dans les canots de sauvetage a périt, et ceci du fait que les enfants sont moins sujets au désespoir et a la panique.

Conformément a ces deux thèses, Bombard donnait quelques conseils pratiques dans son livre "Naufragé Volontaire" :

* Que manger : des poissons que l’on arrive à pêcher (à l’aide de fils de pêche) et du plancton (très riche en vitamine C, recueilli au moyen d’un filet) * Que boire : de l’eau de mer en petites quantités avant la soif et la déshydratation, sans dépasser un litre par jour, tout en buvant de l’eau extraite de poissons pressés (sauf certains poissons, comme les raies, dont le taux de salinité menacerait les reins), et de l’eau de pluie * Comment s’occuper : se donner un emploi du temps pour rythmer sa journée, et éviter l’ennui qui favorise le désespoir * Se méfier : des espadons (qui risquent de crever l’embarcation), des requins, mais surtout du désespoir (Bombard prenait sa tension chaque jour et la notait sur un carnet : ses minima ne se trouvent pas à la fin du trajet, mais aux moments de désespoir)

Ajouter à Netvibes | Syndiquer les réponses de ce mystères | Syndiquer les photos mystères | SPIP SPIP | Partenaires
Soutenir par un don