Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraitsAnnuaire
04
092011

Photo mystère des explorateurs

La photo mystère ! Chaque semaine une photo mystère différente ! la réponse : 7 jours après la publication. Explorateurs ! Proposez, vous aussi, vos photos mystères ! Objectif : la photo mystère quotidienne !

Photo du jour

Licence : CC-BY-SA

  • Hypothèse anonyme

    Bonbonne d’oxygène pour ....

  • Hypothèse de Otis

    Une sirène ou un truc du genre, peut être une cloche ?

  • Hypothèse de denis

    une bombonne avec un système de diffusion d’un produit quelconque ?

  • Hypothèse anonyme

    un élément de matériel de pompier

  • Hypothèse anonyme

    Une élisse de bateau

Dévoiler Cacher Solution du mystère

Auteur de la photo (et lien) : Antony

Il s’agit du propulseur (Hydrojet) d’un des canots de l’Abeille Bourbon. Ces canots sont des bateaux de secours "Moboats Springer" à hydrojets pouvant accueillir 18 rescapés (Mob boat de l’anglais Man Over Board boat - canot de récupération d’Homme à la mer).

L’Abeille Bourbon est un remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS), long de 80 mètres avec une force de traction de 200 tonnes, 12 hommes d’équipage, conçu par l’architecte naval norvégien Sigmund Borgundvaaget construit par Kleven Maritim. Il a été baptisé par Jacques de Chateauvieux le 13 avril 2005. Il est basé depuis à Brest et assure la sécurité du rail d’Ouessant.

L’Abeille Bourbon est propriété de la société Abeilles International, elle-même propriété du Groupe Bourbon. L’équipage est composé de marins de la marine marchande. Les bandes tricolores peintes sur la coque signifient qu’elle participe à l’action de l’État en mer. Elle est affrétée par l’État français et se trouve à la disposition du préfet maritime de Brest à n’importe quel moment.

L’Abeille Bourbon est issue du projet « Abeille 2000 », initié en 1999, et ayant pour but de concevoir de nouveaux remorqueurs pour remplacer l’Abeille Flandre et l’Abeille Languedoc. Le cahier des charges, élaboré avec les équipages de ces deux navires, devait répondre aux exigences nées des 20 ans passés.

Les éléments manquants ou à améliorer étaient notamment :
- la possibilité d’accueillir 300 passagers ;
- un système plus performant de lutte contre l’incendie ;
- un système de lutte antipollution ;
- la possibilité d’accueillir un hélicoptère.

Le nouveau remorqueur devait aussi être conçu spécialement pour le sauvetage, là où les Abeilles Flandre et Languedoc étaient à l’origine des remorqueurs de haute mer. Le concept original donnait une longueur de 75 mètres pour 15 000 chevaux de puissance.

La procédure de pré-information européenne débute le 20 septembre 2002, afin de sélectionner les chantiers. En avril 2003, quatre sociétés sont retenues : Smit International, Louis-Dreyfus Armateur, NTA et les Abeilles International. Celles-ci ont alors soumis leurs offres le 15 juin, et la société des Abeilles International a été choisie le 6 novembre 2003. Le choix du chantier s’est effectué le 20 novembre en faveur de Myklebust Verft, en collaboration avec Rolls-Royce.

L’architecte naval de l’Abeille Bourbon est Sigmund Borgundvaag, qui avait déjà conçu l’Abeille Flandre 27 ans plus tôt. Le projet reçoit le nom UT515.

Source sous licence CC-By-Sa : Wikipédia

Ajouter à Netvibes | Syndiquer les réponses de ce mystères | Syndiquer les photos mystères | SPIP SPIP | Partenaires
Soutenir par un don