Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraitsAnnuaire
28
062011

Photo mystère des explorateurs

La photo mystère ! Chaque semaine une photo mystère différente ! la réponse : 7 jours après la publication. Explorateurs ! Proposez, vous aussi, vos photos mystères ! Objectif : la photo mystère quotidienne !

Photo du jour

Licence : CC-BY-NC-ND

  • Hypothèse de Ludovic CHEVALIER

    Un appareil à cabosser les pommes pour quelles fermentent plus vite ensuite.

Dévoiler Cacher Solution du mystère

Ces photos proviennent du site http://patrimoine.atlantech.fr/ (les conditions précises d’utilisation sont décrites ici : http://patrimoine.atlantech.fr/atla...)

Ce site très riche est consacré au patrimoine scientifique et technique, mais revenons à la photo mystère :

Il s’agit d’un appareil à meurtrir les pommes de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique http://www.inra.fr/) !

L’appareil à meurtrir est constitué d’une cuve cylindrique en plexiglas transparent couplée à un moteur d’entraînement (moto réducteur variateur). La cuve est munie de pales d’entraînement où l’on positionne en début de test les pommes à éprouver. Le principe est de provoquer la chute des pommes par un mouvement de rotation de la cuve pour les faire tomber d’une hauteur de 25 cm sur un plan de plexiglas capitonné et de renouveler le même type de chute.

Le test pour mesurer la sensibilité des pommes aux chocs se réalise sur un lot de six fruits calibrés qui subit trois tours de cylindre afin d’obtenir trois impacts par fruit. Ensuite des observations visuelles sont établies sur les impacts causés selon des critères qui affectent ou non la commercialisation du fruit. L’opérateur effectue des mesures précises sur le diamètre et la profondeur de la meurtrissure pour calculer le volume de la talure (déchirures, meurtrissures) qui diffère selon la texture des variétés observées.

L’objet du programme PATSTEC vise à sensibiliser, à sauvegarder et à valoriser le patrimoine régional scientifique et technique (instruments scientifiques des laboratoires, documents associés) et les savoir-faire des femmes et des hommes de la recherche de la fin du XXe siècle, tout en replaçant les objets dans le cycle de l’innovation qui a conditionné leur apparition.

Le site web http://patrimoine.atlantech.fr et « http://www.patstec.fr » sémantique et dynamique, intègre toutes ces ressources : fiches des inventaires des objets et interviews de chercheurs. L’originalité réside dans la possibilité pour les utilisateurs de pouvoir y créer leurs propres applications, telles que des expositions virtuelles, des illustrations d’un enseignement, des conférences, des animations pédagogiques, des ouvrages thématiques, l’édition de catalogues. Notamment, un module de Master a été développé.

La base de données multimédia sous-jacente est destinée à un public large, dont les lycéens, les étudiants, les enseignants, les formateurs, les professionnels de la muséologie, les industriels.

http://patrimoine.atlantech.fr/

Ajouter à Netvibes | Syndiquer les réponses de ce mystères | Syndiquer les photos mystères | SPIP SPIP | Partenaires
Soutenir par un don