Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraitsAnnuaire
19
072010

Photo mystère des explorateurs

La photo mystère ! Chaque semaine une photo mystère différente ! la réponse : 7 jours après la publication. Explorateurs ! Proposez, vous aussi, vos photos mystères ! Objectif : la photo mystère quotidienne !

Photo du jour

Licence : CC-BY-SA

  • Hypothèse de Tartine

    Ca c’est pour se tenir dans les rames de tram (d’ailleurs, c’est peut être un tram bordelais...)

  • Hypothèse de Fouzi

    un truc utilisé par une Stripper un peu psychopathe pour s’entrainer... ??

  • Hypothèse de Laurent

    Je rejoint la premiere hypothese... c’est une rampe pour se tenir dans le tram (Bordelais)

Dévoiler Cacher Solution du mystère

Auteur des photos : Antony

Il s’agit d’une poignée servant au passager debout du tramway de Bordeaux pour se tenir.

Le réseau de tramway de Bordeaux est un système de transport en commun qui dessert l’agglomération de Bordeaux en site propre et qui comporte trois lignes d’une longueur totale de 43,9 km (fin 2008). Le tramway, qui avait disparu de l’agglomération bordelaise en 1958 (décidé par le maire de l’époque Jacques Chaban-Delmas), a été réintroduit dans la ville en décembre 2003 après une longue période de gestation. En 1995 la communauté urbaine de Bordeaux (CUB), qui réunit Bordeaux et les communes de l’agglomération, décide d’opter pour le tramway en abandonnant la solution d’un métro automatique (VAL), dont le coût aurait été beaucoup plus élevé. La création des lignes de tramway s’est accompagnée d’une opération d’urbanisme lourde dans le centre de Bordeaux : rénovation des principaux bâtiments, réorganisation et embellissement de la voirie.

Le tramway transporte en 2010 en moyenne environ 350 000 voyageurs par jour. Les prolongements de la deuxième phase ont porté la longueur du réseau à 43,9 km et 89 stations à la fin de l’année 2008. La CUB a déjà lancé une troisième phase de travaux qui portera, sur 33 km de lignes nouvelles avec l’amorce d’une quatrième ligne (ligne D). Les rames utilisées sont des Citadis à plancher bas intégral d’une longueur de 44 mètres et 33 mètres, mettant en œuvre dans le centre historique une technique de captage de courant au sol (APS) permettant d’éviter la pose d’une ligne aérienne de contact, ne défigurant pas le paysage urbain.

Texte sous licence CC-By-Sa de Wikipédia

Ajouter à Netvibes | Syndiquer les réponses de ce mystères | Syndiquer les photos mystères | SPIP SPIP | Partenaires
Soutenir par un don