Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraitsAnnuaire
24
112008

Portraits

Beaucoup de gens ont un métier en lien avec les sciences, publiez ici leurs portraits. Les lieux de sciences, industriels, technologiques sont également nombreux, publiez vos reportages ici !

Matthieu Dubreuil, thésard en optique...

Par : fabien , le 24 novembre 2008

Matthieu a grandi près de Nantes (Loire-atlantique). Son école primaire et son collège, c’est là qu’il les a faits. "A cette époque je me disais : "quand je serai grand je serai chirurgien" (sans doute parce que je savais que ça payait bien…) mais ensuite je me suis rendu compte que je m’évanouissais devant des blessures alors ça devenait compliqué..."

Il se retrouve ensuite à Quimper (Finistère) pour effectuer son lycée. "C’est là que j’ai découvert que c’étaient plutôt les sciences qui seraient ma principale motivation. J’ai accroché avec l’approche d’une démarche scientifique et surtout je savais que dans ce domaine (comme d’autres peut-être) la connaissance est infinie et qu’il y a toujours la possibilité d’apprendre. J’ai donc décidé de suivre des études scientifiques de haut niveau."

Et ensuite ? "J’ai suivi le parcours « type » de quelqu’un qui se destine à l’enseignement et la recherche en physique."

C’est à dire dans son cas : classe préparatoire aux grandes écoles, licence, master 1 puis master 2, agrégation et enfin doctorat. Le tout en physique générale. Maintenant Matthieu est donc en train d’effectuer son doctorat, c’est à dire une thèse en 3 ans portant sur un sujet d’étude précis.

Il nous l’explique : "Mon activité de recherche vise à mettre en œuvre une méthode de caractérisation de matériaux ou/et des milieux biologiques par voie optique. Cette méthode [...] est basée sur l’étude des propriétés vectorielles de la lumière (onde électromagnétique). Les méthodes optiques sont très puissantes car elles permettent d’avoir de l’information sur un milieu « à distance », c’est-à-dire sans interaction invasive avec celui-ci (intérêt pour des diagnostics médicaux par exemple). Il s’agit de bien connaître les propriétés de l’onde lumineuse et de comprendre les modifications de celles-ci après interaction avec un milieu d’étude. Une partie de mon travail a pour but de mettre en place ce type de polarimètre et de le rendre facile d’utilisation. Cela nécessite de bien cerner les problèmes qui peuvent intervenir et altérer une mesure et ainsi pouvoir gagner en stabilité et fiabilité. La deuxième partie de mes recherches consiste à valoriser le montage (le rendre attractif) pour qu’il puisse intéresser plusieurs communautés de chercheurs (médecins, industriels, chercheurs en matériaux…)."

Son lieu de travail

Son adresse e-mail : matthieu.dubreuil@univ-brest.fr

Un dernier mot de Matthieu avant de finir : "La vie d’un chercheur passe par plusieurs sentiments : de l’exaspération quand on ne comprend pas les observations à un soulagement agréable quand notre projet fonctionne."

C'est où ?

Ajouter à Netvibes | Syndiquer les portraits | SPIP SPIP | Partenaires
Soutenir par un don